jeudi 26 avril 2012

Moziki littéraire

C'est nous trois, amis et conspirateurs de lettres... 




Le beau projet que nous chérissons c'est pouvoir 
éditer ou relier ou regrouper nos différents textes 
pour les distribuer au pays à des écoles qui 
verraient qu'il existe des auteurs de chez eux... 
on commencera par aller dans les écoles où nous 
avons étudié ensuite les écoles de nos quartiers et puis s'étendre partout... pour que ces jeunes 
lisent des histoires racontées par des gens de leur génération, qui ont marché dans leurs rues, 
mangé la même nourriture qu'eux, qui se sont assis dans les mêmes bancs qu'eux, qui ont pris 
les mêmes taxibus, qu'ils ont eu peut-être les mêmes peurs, les mêmes choix, les mêmes 
questionnements... Et ensemble, on fait déjà Kin et Lubum, c'est pas mal !

On veut plus que nos textes soient lus et entendus et vus et connus et cette visibilité dont nous 
jouissons avec Africultures sert notre résultat final : Kin et Lubum en phase avec ses jeunes 
auteurs éparpillés dans le monde !!!! Si on rajoutais nos villes de naissance, moi ça me fera 
Bukavu en plus... avec nos villes coup de cœur, nos villes de vécu, nos villes d'adoption... et le 
rêve grossit et devient vaste et se partage comme le rêve de Martin Luther King...